Les sept sages

Dans la Grèce antique, nom donné à sept philosophes ou hommes politiques du VIe s. av. J.-C.

  • Ce furent pour la plupart des législateurs avisés ou des personnages qui exercèrent de hautes fonctions publiques.
  • Au témoignage de Platon, c'étaient
    • Bias de Priène,
    • Chilon de Sparte,
    • Cléobule de Lindos,
    • Périandre de Corinthe,
    • Pittacos de Mytilène,
    • Solon d'Athènes
    • Thalès de Milet.
  • On cite parfois aussi
    • Épiménide,
    • Phérécyde de Skyros
    • Scythe Anacharsis.
    • Myson
    • Anacharsis

source :

  • http://fr.encyclopedia.yahoo.com/articles/s/s0000266_p0.html

Les maximes delphiques

  • Dans le pronaos (vestibule) du temple sont gravés d'utiles conseils concernant la vie humaine, émis par ces hommes que les Grecs appelaient des sages.
  • Ce furent ces sages qui firent inscrire, sur le temple d'Apollon, quand ils se réunirent à Delphes, ces maximes :

source :

  • http://jfbradu.free.fr/GRECEANTIQUE/turquie/milet/lexique.htm
BIAS DE PRIÈNE

Quel est le souverain bien? une conscience pure.
Quel est le plus grand fléau pour l'homme? un autre homme.
Qui est riche? celui qui ne désire rien.
Qui est pauvre ? l'avare.
Quelle est la plus belle dot d'une matrone? une vie sans tache.
Quelle est la femme chaste ? celle que l'opinion n'ose même pas soupçonner.
Quel est le fait du sage? de ne vouloir point nuire quand il le peut.
Quel est le propre d'un fou? c'est de vouloir nuire quand il ne le peut pas.

PITTACUS DE MITYLÈNE

Celui-là ne sait point parler, qui ne sait point se taire.
J'aime mieux l'estime d'un seul homme vertueux, que de plusieurs méchants.
C'est folie que d'envier les grandeurs des gens heureux,c'est folie que de rire de la douleur des malheureux.
Obéis à la loi, toi qui as fait la loi.
Le bonheur attire beaucoup d'amis.
Peu d'amis sont à l'épreuve de l'adversité.

CLÉOBULE DE LINDOS

Plus on a de pouvoir, moins on doit en user.
On accuse la fortune des maux qu'on n'a point mérités.
Le bonheur du méchant n'a point de durée.
Passe beaucoup aux autres, rien à toi.
Pardonner aux méchants, c'est vouloir la perte des bons.
On ne fait point honneur à un descendant du mérite de ses ancêtres,mais on lui fait honte souvent de leur mauvais renom.

PÉRIANDRE DE CORINTHE

L'utile ne va jamais sans l’honnête.
Plus on est fortuné, plus on a de souci.
Désirer la mort est un mal, la craindre est pis encore.
Fais-toi un plaisir d'accomplir ton devoir.
Si tu es bien redoutable, tu as bien à redouter.
La fortune sourit, ne t'élève pas ;la fortune gronde, ne te laisse point abattre.

SOLON D’ATHENES

Je juge du bonheur d'un homme quand sa destinée est accomplie.
Il ne faut unir que des époux qui se ressemblent : objets mal assortis ne s'accordent guère.
Les honneurs ne doivent pas être un don du hasard.
Blâme ton parent en secret, fais son éloge ouvertement.
Il est moins glorieux de naître noble que de le devenir.
Si notre sort est fixé, à quoi bon nous mettre en garde ?ou, si tout est incertain , pourquoi craindre ?

CHILON DE LACÉDÉMONE

Je ne veux point que le petit me craigne, ou que le grand me méprise.
Songe à la mort en cette vie, mais songe aussi à conserver tes jours : que la raison ou l'amitié t'aide à surmonter tous les chagrins.
Si tu fais quelque bien, tu ne dois pas t'en souvenir; mais le bienfait que tu reçois, ne l'oublie jamais.
La vieillesse plaît à l'homme si elle ressemble à sa jeunesse; mais que la jeunesse lui pèse, si elle ressemble au vieil âge !

THALES DE MILET

Avant d'oser une mauvaise action, à défaut de témoin redoute ta conscience.
La vie s'éteint, mais la gloire de la mort ne meurt point.
Ce que tu veux faire, abstiens-toi de le dire.
C'est un supplice de craindre ce qu'on ne peut empêcher.
Si tu blâmes avec raison, ton hostilité même est profitable; si tu loues mal à propos, ton amitié même est nuisible.
Rien de trop. Arrêtons-nous, et qu'ici même il n'y ait rien de trop.

source :

  • http://www.noctes-gallicanae.org/Ausone/Sententiae%20sapientium.htm