slideshow html by WOWSlider.com v5.4

A-

|

A+

En

|

Es

|

Fr

HISTOIRE

|

PILLAGE

La Decouverte
Au mois de juillet 2011, tout le Perou etait en fete pour commemorer le centenaire de la decouverte du Machu Picchu par l'explorateur nord-americain Hiram Bingham, exacement, le 25 juillet 1911. Precisons qu'il s'agit de sa decouverte scientifique, car les ruines de cette citadelle inca etaient bien connues des populations locales qui utilisaient ses terrasses agricoles pour leurs cultures vivrieres. C'est d'ailleurs un agriculteur du coin qui a servi de guide a l'expedition.

Les Etudes
Alors que l'accord initial entre l'Universite de Yale, la National Geographic Society, les bailleurs de fonds des expeditions, et le gouvernement peruvien prevoyait la devolution de ces tresors 18 mois apres la fin des expeditions, les peruviens attendent toujours!

Le gouvernement peruvien a pris tres tard conscience de la valwur de ces artefacts pour le patrimoine culturel du pays et c'est a partir des annees 70 qu'ila commence a formuler des demandes de restitution aupres de l'Universite de Yale.

Si le gouvernement peruvien met en avant la legitime recuperation de son heritage culturel, l'Universite de Yale, quant a elle, lui oppose des arguments juridiques ou scientifique Sur le plan juridique, la periode de demande de restitution des oeuvres seraient prescrites, en se basant sur l'accord initial de 1911.

Les Fouilles
Bingham, sous couvert de faire benificier a la recherche archeologique peruvienne de l'excellent appareil de recherche de l'universite nord-americaine de Yale, emporta dans sa valise quelques milliers de pieces archeologiques, au cours de trois sessions de fouilles effectuees sur place entre 1911 et 1915.

Plusieurs chiffres circulent sur le nombre de pieces:5000 selon l'Universite de Yale; 40 000 pour le gouvernement peruvien.

D'ailleurs, comment penser que l'explorateur Bingham, ayant inspire le personnage de fiction "Indiana Jones", se serait contente de ces "pacotilles" comme "tresors de guerre"? Plus serieusement, se pourrait-il que ce site archeologique, que l'on surnomme "la cite perdue des incas" et qui serait passe au travers du pillage des espagnols pendant la conquete, soit si "pauvre" en objets d'artisanats, connaissant l'agilite des incas pour le travail de l'or et de l'argent?